INTERVIEW : Célia Jankowski, sons de mouches amplifiés

(Interview de Célia Jankowski. Propos recueillis par Bertrand Backeland le dimanche 16 Juin 2013 à Bruxelles.)

Bertrand Backeland : De tes projets récents que j’ai vu/entendu, il y en a un qui m’a beaucoup interpelé c’est ta performance de chant accompagné par ce curieux objet : l’aquarium rempli de mouches. On y reviendra. Dans un premier temps peux-tu brièvement présenter ton passé musical, ton rapport à la musique, ton cursus.

Célia Jankowski : A propos de mon parcours : de 6 à 16 ans, j’ai suivi une formation de piano classique, à Albi en France. Ca a été un choix personnel, on ne me l’a pas imposé. J’ai suivi des cours particuliers, sans la pression des examens vu que je n’étais pas dans un contexte « conservatoire ». Ma professeure, Mme Enjalran, me permettait de choisir les morceaux que je voulais. J’ai jeté mon dévolu sur Chopin !

BB : Pourquoi Chopin spécialement ? Peu d’enfants connaissent Chopin, comment as-tu fait ce choix ? Comment avais-­tu accès à la musique ? Lire la suite

Cristal Baschet (frères Baschet)

Le cristal Baschet est un instrument acoustique composé de tiges de verre et de pièces métalliques, mis au point dans les années 1950 par les frères Baschet (ingénieurs et créateurs français) et leurs collaborateurs. Le son très particulier du cristal a été utilisé par de nombreux artistes depuis : compositions et adaptations de musiques classiques ou contemporaines, mais aussi par des interprètes actuels d’horizons musicaux variés, comme Tom Waits, Damon Albarn, Vanessa Paradis,… ou encore pour la composition de  bandes originales (ex : La marche de l’Empereur (Emilie Simon, 2005), Drive (Cliff Martinez, 2011)). Lire la suite

Rhythmicon (Leon Theremin)

En 1930, Leon Theremin reçoit une commande du théoricien et compositeur américain Henry Cowell afin que celui-ci lui confectionne un instrument à clavier lui permettant de produire et de paramétrer simultanément seize rythmes périodiques. La première boîte à rythmes électronique voit ainsi le jour et se nomme rythmicon ou encore polyrhythmophone, devançant de 30 ans l’arrivée sur le marché des premières boîtes à rythme. Lire la suite

Trautonium (Friedrich Trautwein)

trautonium

Alfred Hitchcock et Oskar Sala autour du trautonium

Développé en Allemagne, le trautonium est un peu le pendant des Ondes Martenot en France. Un des premiers instruments électroniques, ouvrant une voie royale aux synthétiseurs de la deuxième moitié du XXème siècle. Lire la suite

DIMI-S (Erkki Kurenniemi)

Le dimi-s surnommé « sexophone » est la quatrième et dernière évolution des interfaces musicales « dimi » de l’ingénieur Erkki Kurenniemi. Le principe du dimi-s est de transformer le toucher corporel en sons. Cela ne fonctionne qu’entre personnes connectées au boîtier dimi-s. Plus la pression exercée est forte plus le son est intense. Le magnétisme jouant de toute la surface du corps, le concepteur préconise d’en jouer nu… Lire la suite

ANS (Yevgeny Murzin)

le synthétiseur ANS

 

Plaques de verres opaques (avec dessins laissant passer la lumière) servant pour le synthétiseur ANS

Le synthétiseur russe ANS est un instrument électronique dont la particularité est d’être joué au moyen de partitions optiques. Le compositeur dessine des figures sur une plaque de verre, recouverte d’un mastic noir, que la machine décode ensuite comme une série d’instructions musicales, produisant une superposition de fréquences pures dont le déroulement suit le tracé de la plaque au fil de sa lecture par un groupe de cellules photo-électriques. Lire la suite